Découvrez le palmarès de la 23ème cérémonie des Lumières

FILM
120 battements par minute de Robin Campillo
REALISATEUR
Robin Campillo pour 120 battements par minute
ACTRICE
Jeanne Balibar dans Barbara
ACTEUR
Nahuel Pérez Biscayart dans 120 battements par minute
IMAGE
Christophe Beaucarne pour Barbara
SCENARIO
Robin Campillo, Philippe Mangeot pour 120 battements par minute
MUSIQUE
Arnaud Rebotini pour 120 battements par minute
REVELATION FEMININE
Laetitia Dosch dans Jeune femme
REVELATION MASCULINE
Arnaud Valois dans 120 battements par minute
PAYS FRANCOPHONES
Une famille syrienne de Philippe Van Leeuw (Belgique)
PREMIER FILM
En attendant les hirondelles de Karim Moussaoui
DOCUMENTAIRE
Visages Villages d'Agnès Varda et JR
FILM D'ANIMATION
Le grand méchant Renard et autres contes de Benjamin Renner et Patrick Imbert
Télécharger le communiqué de presse

Revivez la 23ème cérémonie des Lumières



Monica Bellucci et Jean-Paul Belmondo, invités d'honneur
des 23èmes Lumières de la presse internationale

L'Académie des Lumières rendra un hommage spécial à deux comédiens hors pair qui illuminent particulièrement le cinéma français, Monica Bellucci et Jean-Paul Belmondo, invités d'honneur de la 23e cérémonie des Lumières de la presse internationale, qui aura lieu lundi 5 février 2018 à l'Institut du monde arabe.

Jean-Paul Belmondo, invités d'honneur de la 23e cérémonie des Lumières de la presse internationale
Monica Bellucci, invités d'honneur de la 23e cérémonie des Lumières de la presse internationale

© Fred Meylan / H&K Qualité HD : https://we.tl/DjIjRxWzoR

D’abord mannequin, Monica Bellucci, considérée comme une des plus belles femmes du monde, s’est assez vite imposée sur le grand écran dans la lignée de ces stars italiennes qui ont su séduire un large public de l’autre côté des Alpes.
On la voit ainsi, au fil de sa carrière, alterner les grosses productions françaises (Astérix et Obélix, Le Pacte des loups) et les films d’auteurs reconnus tels que ceux de Gaspard Noé, Philippe Garrel, Guillaume Nicloux, Alain Corneau ou Bertrand Blier, pour ne citer qu’eux. Si ce cheminement dans le cinéma français paraît inattendu, c’est qu’il s’opère en parallèle d’une carrière internationale où elle joue sous la direction de cinéastes comme les Wachowski, Terry Gilliam, Mel Gibson, Spike Lee, Rebbecca Miller, Antoine Fuqua, Sam Mendes, Alice Rohrwacher (Grand Prix du Jury à Cannes en 2015 pour Les Merveilles) ou encore Emir Kusturica.
Après avoir été la vedette de la Saison 3 de Mozart in the jungle, Monica Bellucci s’apprête, en 2018, à tourner dans la série 10 pour cent et, incarnation idéale d’une Européenne polyglotte, poursuit sa carrière internationale. Elle était à Sydney pour Necromancer, film d'horreur des frères Kiah et Tristan Roche-Turner, et sera la partenaire de Ben Kingsley dans Spider in the Web, sous la direction d’Eran Riklis.

Il fut Cartouche, l’alpagueur, l’as des as, l’incorrigible, le guignolo, le professionnel, le marginal, le solitaire, le voleur, l’homme de Rio, le magnifique. La seule énumération de ces rôles titres donne une idée de la place centrale qu’occupe Jean-Paul Belmondo dans la mythologie du cinéma.
Né d’un père sculpteur et d’une mère artiste peintre, il se rêva d’abord sportif avant de contracter le virus du théâtre. Sa sortie du Conservatoire d’art dramatique appartient à la légende : applaudi par le public, mais mal noté par le jury, il fut porté en triomphe par ses camarades de promotion.
Une sorte de décontraction naturelle, cet art bien à lui d’occuper l’espace ont été déterminants pour imposer au monde entier les premiers pas de Jean-Luc Godard. Michel Poiccard dans À bout de souffle et plus tard Pierrot le fou, on imagine mal la Nouvelle Vague sans la présence inimitable de Belmondo.
Alors qu’il est devenu une des vedettes les plus populaires du box-office, son surnom, Bebel, dit assez bien l’affection que sa personnalité et ses rôles inspirent qu’il soit flic ou voyou. Il a tenu dans ses bras les plus belles comédiennes du monde devant les caméras de Jean-Pierre Melville, François Truffaut, Philippe de Broca, Henri Verneuil, Georges Lautner, Jean-Paul Rappeneau, Jacques Deray, Alain Resnais… Sa grâce physique, son éternel sourire, son panache, sa volonté, apparemment sans peur, d’exécuter lui-même les cascades de ses films font de lui, avant l'ère numérique, l'incarnation du meilleur du cinéma français.
Que vous soyez Doulos ou portiez le Borsalino, pour tout ce que vous avez fait, pour ce que vous faites, chapeau Monsieur Belmondo, en attendant avec impatience votre nouveau film !

Jacques Kermabon, correspondant de 24 Images (Canada)

L’Institut du monde arabe accueillera
les 23èmes Lumières de la presse internationale
le lundi 5 février 2018

L'Institut du monde arabe, que préside Monsieur Jack Lang, accueillera les 23èmes Lumières de la presse internationale, le lundi 5 février 2018, à 20h30.

“Je suis très heureux d’accueillir à l’Institut du monde arabe ces prix qui sont devenus un atout majeur pour le cinéma français et son rayonnement dans le monde », a tenu à exprimer Jack Lang.

Sur plus de 300 films français et francophones sortis en salles en 2017, 44 sont soumis au vote final de 80 académiciens représentant plus de trente pays.

Suivent les nommés pour les Lumières 2018 de la presse internationale, candidats aux nouveaux trophées créés par la Monnaie de Paris pour ces prix annuels nés en 1995 à l’initiative de Daniel Toscan du Plantier et du journaliste américain Edward Behr.

La 23e Cérémonie des Lumières pourra être suivie en direct sur les sites de Cine+, www.3is.fr, www.academiedeslumieres.com, ainsi que sur la page Facebook des Lumières : Les Prix Lumières (Lumières Awards)


Découvrez les nommés 2018, pour l'année 2017

Retour en vidéos sur la 23e cérémonie des Lumières

L'académie des lumières

Organisés par l'Académie des Lumières qui a vu le jour en 1995 à l'initiative de Daniel Toscan du Plantier et du journaliste américain Edward Behr, les Prix Lumières récompensent tous les ans le cinéma français.
L'Académie des Lumières veut souligner le grand intérêt que porte au cinéma français la presse internationale largement représentée à Paris.
L’Académie des Lumières a élu un nouveau Conseil le 23 mars 2017.

Ministère de la culture et de la communication - République Française Mairie de Paris École 3is Monnaie de Paris Créateur d'Image - Agence Plurimédia Institut du monde Arabe CINANDO - Join and Connect TV5 Monde
Variety Cine + Ecran total Full Frame APRR French Mania Laboratoires Embryolisse Marrenon - Vignobles en Luberon & Ventoux
Ciné Science La boissonnerie Champagne Eric Legrand Vivaldi - Passion for Italian food Franck Provost Couleur Caramel - Natural Make up

Retour sur la 22e cérémonie des Lumières

Délégué général, José María Riba
Coordination générale, Anne Guimet
Organisation de la Cérémonie des Lumières :
Jamila Ouzahir avec Eva Roelens, Pauline Guilmot, Etienne Chognard
Production et réalisation : Stéphane Pierrat, Vincent Mottez, école 3íS
Mise en scène, Daniel San Pedro
Partenariats, Anne Sanchez, Olivier Doyen avec Louise Bluzet, Full Frame
Communication, Philippe Féat, Créateur d’Image
Presse: Isabelle Buron

CEREMONIE 2017

BEST-OF 2017

FILM
Elle de Paul Verhoeven
REALISATEUR
Paul Verhoeven pour Elle
ACTRICE
Isabelle Huppert dans Elle
ACTEUR
Jean-Pierre Léaud dans La mort de Louis XIV
SCENARIO
Céline Sciamma pour Ma vie de Courgette
IMAGE
Jonathan Ricquebourg pour La mort de Louis XIV
REVELATION MASCULINE
Damien Bonnard dans Rester vertical
REVELATION FEMININE
Oulaya Amamra et Déborah Lukumuena dans Divines
PREMIER FILM
Divines de Houda Benyamina
FILM FRANCOPHONE
Hedi de Mohammed Ben Attia
FILM D'ANIMATION
Ma vie de Courgette de Claude Barras
DOCUMENTAIRE
Voyage à travers le cinéma français de Bertrand Tavernier
MUSIQUE
Ibrahim Maalouf pour Dans les forêts de Sibérie

Toute utilisation d’une des photos de la base de donnée, devra être signée.
Merci d'indiquer : Prix lumières 2017 © - crédits photos : Bureau233